Marseille : Rififi au sommet de l’Olympe, le PSG chante sa marseillaise

On assiste à un véritable coup de tonnerre dans la cité phocéenne suite à plusieurs interpellations de dirigeants de l’Olympique de Marseille. La justice française s’intéresserait à un certain nombre d’irrégularités relevées dans le transfert de l’attaquant André Pierre Gignac en 2011 de Toulouse à Marseille. Des rétrocommissions occultes auraient été distribuées à plusieurs intermédiaires poussant les enquêteurs à placer en garde à vue tout le staff dirigeant de l’OM avec son président Vincent Labrune et ses deux prédécesseurs, Jean Claude Dassier et Pape Diouf. Un coup de filet à l’OM qui est rapidement devenu une foire aux vannes à Paris

Le malheur des uns fait le bonheur des autres.

Cette crise a aussitôt fait surgir toutes les composantes de la grande passion qui entoure souvent le classico OM-PSG et, forcément, ne pouvait pas mieux tomber pour des supporteurs parisiens qui avaient du mal à accepter cette première place de ligue 1 que l’OM truste depuis un moment. Cerise sur le gâteau pour les Parisiens, au centre de cette crise, le transfert de Gignac, l’homme fort de la ligne offensive de l’OM, dont l’efficacité a permis ce bon début de saison de son club avec 10 buts en 11 matchs.

Après le tapis vert, la rivalité qui anime les deux clubs, montée de toute pièce par Canal plus dans son besoin d’audience dans les années Bernard Tapie, depuis l’avènement de l’ère du numérique, a investi les réseaux sociaux sur lesquels les Parisiens se régalent depuis l’annonce de la garde à vue des dirigeants phocéens.

La preuve en tweets.

La réplique d’un supporteur de l’OM ne s’est pas faite attendre :